L’ANDALOUSIE – UN VOYAGE GOURMAND …

Pour vous, voyage rime avec découverte culinaire ! L’Andalousie est la destination qu’il vous faut ! Parce que je suis andalouse par ma mère et une gourmande addict, je vous entraîne dans un récit tant revigorant pour les papilles que calorique !

Et, oui la cuisine espagnole n’est pas franchement connue pour sa légèreté ! Des Tapas en passant par la paëlla, découvrez ces plats qui sentent bon le soleil !

Les Tapas, amuse-gueules typiques, qu’on déguste autour d’une bière Cruzcampo, un Tinto de verano  (boisson alcoolisée à base de vin rouge, de limonade et de zeste de citron) ou une sangria, raviront vos soirées ! Commandez-en plusieurs ! 

 

La Tortilla de patata  : un classique des bars à tapas andalous (et de l’Espagne en général !). Il s’agit d’une omelette de pommes de terre et d’oignons servie en part ou dans du pain

Los Caracoles  : ce sont des petits escargots servis dans une sauce piquante. Une tuerie ! Mon petit péché-mignon de là-bas ! Goûtez ceux du Bar Los Caracoles, Calle Ancla à Mazagon sur la Costa de la Luz.

Los Montaditos  : ce sont des petits sandwichs fourrés. Il existe mille et une recettes. Mes préférés, celui à la crème de chorizo et celui à l’aioli et à la crevette. Le simple fait d’y penser, j’en ai l’eau à la bouche.

Los Albondigas  : des petites boulettes de viande hachée mélangées avec des œufs, de l’ail et de la chapelure servies dans des petits ramequins en terre cuite.

Las Croquetas  : qu’elles soient au jambon (jamon), au fromage (queso) ou à la morue (bacalao) , elles raviront vos papilles ! Le principal c’est que la béchamel soit onctueuse. Pour dire vrai, j’en ai mangé des tonnes et les meilleurs incontestablement, ce sont celles de ma grand-mère Manuela.

Los Rabos de toro  : tapas typiques de Cordoue. Découverte de cette année, à déguster sans modération.

– Et, n’oubliez pas de vous partager un plato de Chocos fritos  : de la seiche frite.

Les Tapas vous pouvez les manger à l’unité, en media racion  (pour se faire plaisir un peu plus longtemps !), en racion  (pour se faire plaisir plus longtemps !) ou le plato combinado  (pour goûter à (presque) tout!).

Et, pour profiter de ces Tapas, n’hésitez pas à aller de bar en bar pour découvrir la spécialité de chacun!

 Des spécialités sur lesquelles il faut absolument que vous jetiez votre dévolu lors de votre passage en Andalousie ! Ce sont des plats, des aliments qui subjuguent mon palet depuis l’enfance!

El Serranito : une tuerie ! je n’ai pas d’autres mots pour qualifier ce sandwich typique à base de lomo  (porc ibérique), jambon serrano, poivrons, tomates et d’omelette accompagné de frites! Plus calorique tu meurs ! Mais, c’est terriblement délicieux!

Las Coquinas al ajillo :  spécialité de Huelva d’où est native ma maman. Il s’agit de coquillages à l’ail servis souvent en entrée. Pensez à saucer! Un délice, croyez-moi!

La Paëlla  : l’incontournable, la classique mais s’il vous plaît aux fruits de mer!

El Cuerpo  : le corps du crabe dont la chaire est gourmande et pleine de goût.

El Puchero  : une soupe à base de vermicelles ou de riz, de légumes et de viande de porc. Un potage que je déguste depuis ma plus tendre enfance et, dont je ne me lasse pas tant ce plat renferme une explosion de saveurs!

La Empanadilla de atun : une tourte au thon, tomates, oignons. Une recette que j’affectionne particulièrement et que je vous conseille vivement!

Bon appétit !

 

CORDOUE, LA TYPIQUE – LE CHARME DE L’ANDALOUSIE


En ce 15 août (Assomption), la ville est en fête ! Dans le quartier juif (el Barrio de la Juderia), une procession de la Vierge Marie a lieu. Les chants résonnent dans les entrailles de la ville. Les locaux sont sur leur trente et un. Certain d’entre eux sont en costume traditionnel andalou et certaines d’entre elles ont leurs cheveux noirs habillés de la fleur caractéristique de la région.

S-U-B-L-I-M-E

À 22h, soirée andalouse à proximité des remparts : caseta (« guinguette » éphémère), tapas, cerveza et flamenco). Une soirée locale loin de l’attrape touriste !

Le lendemain matin, petit-déjeuner dans un patio de la vieille ville. Cordoue regorge de nombreux patios plus colorés et fleuris les uns que les autres. Ils sont même classés au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2012 !

img_7872img_7865

El Museo Municipal de Arte Taurino, Plaza de las Bulas. Le patio est enchanteur et la scénographie particulièrement réussie. Musée attrayant pour les passionnés de corridas ou simplement pour ceux qui veulent s’intéresser le temps d’une visite à la culture taurine. Entrée tarif plein : 4€. Étudiant, moins de 26 ans : 2€.

Petit point négatif :  pour les non hispanophones, la visite est intégralement en espagnol.

img_7859

La Sinagoga, Calle de los Judios 20 (synagogue) se situe à quelques mètres de là. Entrée gratuite. Visite express tant le site est minuscule. Toutefois, c’est un lieu plein de charme, de style mudéjar. Passez-y !

Attirés par le patio del Restaurante El Toreo, Calle Velázquez Bosco 17, nous décidons d’y entrer pour goûter à la spécialité locale :

LAS CROQUETAS DE RABO DE TORO

La Mezquita, la mosquée-cathédrale. L’entrée est à 8€. Nous y sommes allés à l’ouverture à 15h mais, vous pouvez également la visiter gratuitement le matin au moment de l’office. Elle est majestueuse, l’art mudéjar est omniprésent. Les couleurs, la lumière et les sculptures sont incroyables !  ❤

1img_7908img_7909

En bref : Cordoue est une pépite à découvrir ! Et, surtout, prenez le temps de vivre à l’andalouse !